icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Affaires/ Notaire

Les notaires appelés à se former au management et à la stratégie

Dans le contexte actuel d’évolution de la société et de la profession notariale, les notaires, à la fois juristes et chefs d’entreprise, doivent développer leurs compétences entrepreneuriales. La direction Qualité et Management du Conseil supérieur du notariat s’y emploie.

Propos recueillis les 6 et 9-1-2017


QUOTI-20170130-aff-notaires.jpg

L’activité déployée par la Direction Qualité et Management du Conseil supérieur du notariat (CSN) depuis plusieurs années vise à développer entre autres les compétences managériales et stratégiques de l’ensemble des notaires de France. Virginie Thevaux, directrice de la qualité et du management au CSN, et Marie-Pierre Péré, notaire à Dijon et membre du bureau du CSN en charge du management, présentent les actions engagées pour la profession.

Quelles sont les orientations du CSN en matière de management ?

Virginie Thevaux. Nous poursuivons trois objectifs : renforcer l’accompagnement des notaires et l’offre d’outils et de formation, développer l’offre de coaching et communiquer davantage pour faire connaître plus largement les initiatives, les outils pratiques et les services proposés. De l’encadrement à la stratégie, notre panel de solutions est vaste.

L'activité est en pleine expansion, les demandes de formation orientées sur l’entreprise notariale ayant augmenté depuis 4 ans.

Quels outils proposez-vous ?

VT. Le site intranet management.notaires.fr est ouvert à l’ensemble des notaires et collaborateurs. Véritable boîte à outils de l’office, il est entièrement dédié au management avec une bibliothèque documentaire complète, des informations utiles à la gestion de l’office au quotidien, des fiches pratiques (recrutement, accueil d’un nouveau collaborateur, etc.), des fiches conseils, des tableaux de bord et des applications. Les notaires peuvent le consulter en fonction de leurs besoins, par exemple à l’occasion d’un regroupement, de la mutualisation avec un autre office, de l’arrivée d’un nouvel associé ou pour renforcer les relations entre associés, trouver de nouveaux marchés, etc.

Par ailleurs, le CSN a élaboré une méthodologie spécifique à l’office, le Projet d’entreprise notarial®, qui leur permet de définir une stratégie à partir d’un business plan, d’une analyse des forces et faiblesses, des opportunités et menaces. Ils doivent avoir cette vision globale et donner des objectifs à leur office.

Nous proposons aussi cette année un cycle de formation en partenariat avec HEC Paris, articulé autour de 3 axes : la stratégie, la gouvernance et la conduite du changement. Le programme doit satisfaire les notaires quelle que soit la taille de leur office, qu’il soit situé dans une métropole ou en milieu rural.

Que dites-vous à vos confrères pour les encourager à se former ?

Marie-Pierre Péré. Se former au management, c’est aussi développer l’esprit d’entreprise. Il est plus que jamais indispensable de sensibiliser les notaires à des activités et à une organisation différentes de celles qu’ils ont connues jusqu’à présent. Bien au-delà de la loi Macron, nos études doivent s’adapter à l’évolution sociétale et à la révolution numérique dans un secteur de plus en plus concurrentiel. A l’instar d’une entreprise comme La Poste, le notariat doit proposer une offre de services toujours plus performante.

Si certains l’ont déjà mis en pratique depuis longtemps, la prise de conscience reste insuffisante. Les difficultés à s’intéresser au management sont plus liées à la typologie de l’office qu’à un problème générationnel. C’est en effet plus compliqué dans les études petites ou moyennes, faute de temps, de collaborateurs ou de volonté de déléguer, mais c’est un enjeu majeur pour elles. L’esprit d’entreprise peut s’adapter à n’importe quelle structure.

Insuffler la fibre entrepreneuriale est nécessaire. Dans le cadre de l’association, l’organisation interne de l’office passe par l’écoute et le dialogue entre associés. Or, l’affectio societatis peut diminuer ou disparaître au fil du temps. Pour motiver les collaborateurs à rendre un service de qualité, l’équipe dirigeante doit être convaincue. Les notaires doivent adopter l’esprit entrepreneurial. L’apprentissage est difficile mais constituer une équipe, c’est faire confiance à ses associés, aux collaborateurs, reconnaître les compétences de chacun et cultiver l’esprit d’équipe.

Alors le notaire chef d’entreprise deviendra un partenaire incontournable des chefs d’entreprise.

Alexandra DESCHAMPS

Pour en savoir plus sur les actions engagées par la Direction Qualité et Management du CSN en 2017 : voir Solution Notaires 2/17 inf. 47 (à paraître)



Virginie Thevaux



Marie-Pierre Péré

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne