Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Immobilier

Les 5 chiffres clefs du logement étudiant


QUOTI20190624breve_fl9fa75c74a2d541e520b7020b73444754.jpg

A l’approche de l’été, la question du logement est une préoccupation pour les futurs étudiants et leurs parents. Selon l’Observatoire national de la vie étudiante, près de 45 % des étudiants sont en location dans le parc privé, contre seulement 22 % chez leurs parents et 12 % dans une résidence étudiante. LocService, plateforme en ligne de location entre particuliers, a analysé plus de 45 000 demandes de locations d’étudiants pour 2019.

Le point sur le marché du logement étudiant dans le parc locatif privé en 5 chiffres-clefs.

57 % des étudiants recherchent en priorité un Studio/T1 

Plus de la moitié des demandes de locations d’étudiants concernent un studio/T1. Ils sont 21 % à rechercher une colocation, 15 % un T2 et 7 % une chambre simple (indépendante ou chez l’habitant). A noter que près de la moitié d’entre eux privilégie la location meublée.



28 % des recherches se concentrent sur la région parisienne

Parmi les 28 % de recherches de logements pour l’Île-de-France, 15 % concernent uniquement la capitale. Viennent ensuite Lyon (8 %), Bordeaux (5 %), Nantes (4 %) et Toulouse (3,7 %).

Un studio se loue en moyenne 500 €/mois 

En France, le logement le plus recherché par les étudiants se loue en moyenne 500€/mois pour une surface moyenne de 23 m2. Un T2 de 43 m2 se loue en moyenne 646 €/mois. Recherchée par 21 % des étudiants, la colocation reste une solution économique pour avoir de la surface supplémentaire, louer en commun représente un budget moyen de 434 €/mois, charges comprises.



90 % des villes étudiantes les plus chères se situent en Île-de-France   

En comparant les loyers des 42 plus grandes villes universitaires de France, il résulte que 9 logements sur 10 se trouvent en région parisienne : Paris (873 €), Nanterre (744 €), Créteil (688 €), Guyancourt (670 €), Champs sur Marne (653 €), St Denis (645 €), Cergy (624 €), Orsay (622 €), Evry (621 €) et Nice (590 €). En bas du podium se trouve le Mans avec un loyer mensuel moyen de 340 €, 60 % moins cher qu’à Paris. Rien d’étonnant à ce classement puisque les meilleures universités françaises se situent en Île-de-France, selon le dernier palmarès révélé par le cabinet britannique Quacquarelli Symonds (QS).

89 % des garants sont des membres de la famille

Sans surprise, la famille reste le garant le plus souvent utilisé par les étudiants pour parvenir à louer un logement. Près de 3 % n’ont aucun garant et 2 % se tournent vers des amis. Fait intéressant cette année, 4 % des étudiants s’appuient sur la garantie Visale, un chiffre en nette augmentation par rapport à l’année précédente. A noter que la garantie Visale est accessible à tous les étudiants âgés de 18 à 30 ans sans condition de revenus depuis mai 2018.

Angeline DOUDOUX

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne