icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Immobilier

Achat immobilier : « l’objectif d’une vie » en 5 chiffres-clefs


QUOTI20191009achatimmobilier_fl6e9d450a8e858fd4dc223c8670f95cec.jpg

Avec plus d’1 million de transactions réalisées sur 12 mois et des taux d’intérêt historiquement bas, les Notaires de France se sont interrogés sur le comportement des Français face à l’achat immobilier. Eléments de réponse dans une étude réalisée en collaboration avec Harris Interactive auprès de 1505 personnes.

87 % : c'est le pourcentage de personnes interrogées qui considèrent l’achat d’un logement comme un projet enthousiasmant, rassurant et un bon investissement. Pour plus de 70 % d’entre elles, il s’agit tout d’abord de l’objectif d’une vie. Parmi les raisons invoquées pour acquérir leur résidence principale, on retrouve le souhait de ne pas jeter l’argent par les fenêtres (35 %), de pouvoir aménager son logement à sa guise (34 %) et d’effectuer un bon placement (33 %).



Cliquez ici pour voir le graphique

32 ans : c'est l’âge moyen auquel on acquiert sa première résidence principale. Ils sont 71 % à l’avoir acquis entre 25 et 40 ans, avec un pic à 41 % entre 25 et 30 ans. Par conséquent, ils ne sont que 13 % à acquérir leur première résidence principale après 41 ans et 83 % à penser qu’il faut absolument être propriétaire avant l’âge de la retraite.

62 % : parmi les principaux critères de choix d’un logement, la taille du bien est le critère le plus important pour 62 % des personnes interrogées. Vient ensuite la sécurité (56 %), le coût de la vie (50 %) et la proximité avec la nature (48 %). A noter que ces critères sont donnés avant la proximité avec le lieu de travail et avec les transports.

5 : c’est en moyenne le nombre de fois où un Français change de logement au cours de sa vie. Parmi les répondants, 4 % n’a jamais changé de logement et 29 % plus de 5 fois. C’est dans le Sud de la France que l’on déménage le plus avec 5,9 fois en Occitanie, 5,8 fois en Auvergne-Rhône-Alpes et 5,7 en région PACA. A l’inverse, c’est dans les Hauts-de-France que l’on déménage le moins (3,7 fois).



40 % : c'est le pourcentage d’interrogés qui citent l’accession à la propriété comme critère numéro 1 de changement de logement. Vient ensuite la possibilité d’accéder à un meilleur logement (39 %), le travail/les études (34 %), une nouvelle rencontre (24 %) et enfin pour avoir une meilleure qualité de vie (23 %). Au total, ils sont 84 % à considérer avoir été bien accompagnés par les professionnels lors de leur achat immobilier.

Angeline DOUDOUX

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne