Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Comptable

Clôture du 74e congrès des experts comptables : un congrès axé « numérique »

Le congrès des experts-comptables 2019 - édition record en terme d’affluence - avait pour objectif de démontrer que le numérique offre un bel avenir à la profession. Le pari a-t-il été tenu ?


QUOTI20191001pleniereexpertcomptable_fl8de53476c09b059713135c672bde2e24.jpg

« Après la DSN et le PAS, les experts-comptables seront présents pour accompagner leurs clients vers la facturation électronique car elle représente une vraie simplification » affirme Charles-René Tandé, président de l’Ordre des experts-comptables à l’occasion du discours de clôture du 74e Congrès.

Les avancées obtenues par les experts-comptables dans le cadre la loi Pacte sont des changements importants (mandat implicite, honoraires de succès, expert-comptable en entreprise, diversification des missions, communication sur les spécialisations). Mais, afin de conseiller au mieux leurs clients,  les experts-comptables demandent que d’autres obstacles soient levés, avec le soutien du gouvernement, pour une utilisation efficace des données anonymisées de la DSN.

En réponse, Agnès Pannier-Runnacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Économie et des Finances, reconnaît que, sans les experts-comptables, les commerçants, les artisans et les entrepreneurs seraient bien seuls. La profession a joué un rôle important dans la transformation de l’économie et le succès des réformes, et ce malgré la difficulté des chantiers. Elle souhaite aujourd’hui associer  la profession à trois nouveaux défis :

- l’accompagnement des TPE/PME dans le numérique via France Num, le portail de la transformation numérique des entreprises ;

- le rôle de porte-parole auprès des TPE/PME des mesures incitatives mis en place en faveur des dispositifs de partage de la valeur type intéressement ou participation ;

- l’aide aux entrepreneurs dans le choix de la forme juridique la plus adaptée.

Du côté des commissaires aux comptes, après le « cyclone » de la loi Pacte, Jean Bouquot, président de la Compagnie des commissaires aux comptes explique avoir initié des travaux afin de proposer des méthodes et des actions dans le domaine du marketing des offres ainsi que celui de la formation. Une convention nationale se tiendra à Lille les 7 et 8 novembre prochains afin rassembler la profession.

Pour ce qui est du champ des nouvelles missions que sont les attestations, « il ne faut pas brouiller l’image et proposer des avis et des recommandations en accord avec notre registre de travail et les domaines sur lesquels les commissaires aux comptes sont attendus, c’est-à-dire : la sincérité des données, le respect de la règlementation, le numérique,… il fait rester sur ce qui est notre ADN » insiste le président de la CNCC. Et, pour mettre fin au débat, ce dernier affirme que les commissaires aux comptes qui souhaitent proposer des conseils aux clients pourront le faire avec leur casquette d’expert-comptable, obtenue, pour ceux qui ne l’avaient pas déjà, grâce à une nouvelle passerelle mise en place pendant 5 ans.

La prochaine édition du Congrès sera déroulera à Bordeaux et portera notamment sur la thématique de la marque employeur.

Chloé QUEFFEULOU

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne