Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Plus-values professionnelles

Appréciation de la prépondérance immobilière d'une SCI : les encours de production sont exclus

Les encours de production immobilisés à l'actif d'une SCI ne peuvent pas être regardés comme des droits portant sur des immeubles pour l'appréciation de la prépondérance immobilière de cette société au sens de l'article 219, I-a sexies-0 bis du CGI.

CAA Douai 30-3-2023 n° 21DA02410


Par Paméla MATCHIE
quoti-20230609-fiscal.jpg

©Gettyimages

Des encours de production immobilisés à l’actif d’une SCI, constitués pour l’essentiel de frais de démolition, de frais de géomètre-expert et d’honoraires d’avocat, ne peuvent être regardés comme des droits portant sur des immeubles au sens et pour l’application de l’article 219, I-a sexies-0 bis du CGI

Par suite, la cour administrative d'appel de Douai juge que l’administration ne peut prendre en compte ces encours de production pour retenir la prépondérance immobilière de la SCI dont les titres sont cédés par la société requérante et refuser, pour ce motif, à cette dernière, le bénéfice du régime d’imposition des plus-values à long terme prévu à l’article 219, I-a quinquies du CGI.

A noter :

La cour administrative d’appel de Douai infirme le jugement du tribunal administratif de Rouen qui a jugé que les encours de production d’une SCI constituent des droits immobiliers pris en compte pour l’appréciation de la prépondérance immobilière, même s’ils ne sont pas mentionnés en tant que tel dans la doctrine administrative publiée sous la référence BOI-IS-BASE-20-20-10-30 n° 40 du 31 décembre 2013 (TA Rouen 14-9-2021 n° 1904687).

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Navis Fiscal
fiscal -

Navis Fiscal

Un fonds documentaire juridique dédié à la fiscalité et mis à jour en continu
319,13 € HT
Mémento Fiscal 2023
fiscal -

Mémento Fiscal 2023

Synthèse de l’ensemble de la réglementation fiscale applicable
205,00 € TTC