Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Affaires/ Divers

L’avocat face à l’innovation : le groupe Editions Lefebvre Sarrut livre les premiers résultats de son étude européenne

Lors du 3e Village de la LegalTech, le groupe Editions Lefebvre Sarrut a dévoilé les premiers résultats de son étude européenne sur l’innovation dans les professions juridiques, fiscales et comptables. Les coûts d’investissements à consentir dans l’innovation et l’absence de personnel qualifié sont les principaux freins constatés chez les avocats.


QUOTI-20181130-info-audrey.jpg

Quels sont les facteurs de transformation et les obstacles à l’innovation chez les professionnels du droit et du chiffre ? Comment évoluent leurs profils ? Souhaitant établir une cartographie de l’évolution de ces professions qui font face aux défis de la digitalisation, le groupe Editions Lefebvre Sarrut (ELS) a mené une étude en 2017 auprès de 1500 professionnels dans cinq pays européens (France, Espagne, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas). Les premiers résultats, portant notamment sur la profession d’avocat, ont été présentés lors du 3e Village de la LegalTech.

L’internationalisation des opérations, les changements législatifs, l’émergence de nouveaux profils professionnels, l’arrivée de la LegalTech et l’omniprésence des GAFA, acteurs de la transformation digitale, sont les principaux facteurs de ces changements.

L’avocat est peu à peu devenu le partenaire stratégique de ses clients : pour répondre à leurs besoins, les offres de services ont été modifiées, les équipes renforcées sur une ligne privilégiant la pluridisciplinarité. La transformation numérique a également transformé leur travail au quotidien avec d’avantage d’interconnexion.

Si l’innovation est perçue comme capitale dans la stratégie de développement des cabinets néerlandais (97 %), belges (80 %) et espagnols (75 %), la prise de conscience est tout à fait relative en France où elle n’atteint que 54 %. Les cabinets français déplorent, en outre, l’absence de personnel qualifié ou de « pilote » identifié dans le secteur de l’innovation.

La part d’investissements consentie dans l’innovation est encore assez faible dans les cabinets français : seuls 24 % d’entre eux consacrent un budget spécifique inférieur à 20 K€, 4 % supérieur à 100 K€ (29 % au Pays-Bas avec un investissement supérieur ou égal à 100 K€). La priorité est donnée aux évolutions touchant les outils de gestion (CRM) ou les sites, au détriment des nouvelles technologies (Big Data, smart contracts, chatbots, IA, etc.), pourtant créatrices de valeur.

Relevons, toutefois, que le taux de participation croissant des avocats français au 3e Village de la LegalTech (environ 23 %) est fort encourageant : la profession semble enfin prête à s’engager dans la voie de l’innovation !

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Comptable 2023
affaires - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Comptable 2023

La réglementation comptable en un seul volume
199,00 € TTC
Mémento Sociétés civiles 2023
affaires - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Sociétés civiles 2023

Le mode d’emploi des SCI, SCPI, SCP, SCM, GAEC…
169,00 € TTC