Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Comptable

Baromètre des experts-comptables : bilan économique 2020 pour les TPE/PME


quoti-20210326-pme-comptable-fl-f3f9900d-0997-40e6-2901-292e13e9e5e5.jpg

Le Conseil National de l’Ordre des Experts-Comptables présente son premier baromètre de l’impact économique de la crise sanitaire sur les TPE et PME françaises. Ce baromètre, basé sur les chiffres produits par plus de 500 000 entreprises, révèle que l’activité, tous secteurs confondus, a reculé de - 8,4 % en 2020 par rapport à l’année précédente. Il montre également de fortes disparités géographiques et sectorielles.

Chiffres de l’évolution annuelle de l’activité

Marquée par l’année 2020, la crise sanitaire a vu diminuer le chiffre d’affaires (CA) des TPE/PME dès le premier trimestre (- 5,6 %) avec le début du premier confinement mi-mars. Le CA s’est ensuite effondré au 2e trimestre, perdant plus de 20 % par rapport à l’année précédente. La levée partielle des restrictions sanitaires au 3e trimestre a permis à l’économie de se relancer et l’activité n’a diminué que d’1%. Pour autant, le chiffre d’activité du 4e trimestre est à nouveau en baisse (- 5,6%), modéré grâce à un bon mois d’octobre mais amplifié ensuite par le 2e confinement du mois de novembre.



Des disparités selon les régions                                 

Toutes les régions et territoires français ont subi des pertes d’activité pour l’année 2020. Pourtant, certains ont mieux résisté que d’autres : c’est le cas de La Réunion (- 4,7 %) et des départements de la moitié ouest de la France qui ont légèrement moins souffert que les autres : - 5,6 % en Bretagne, -6,2 % pour les Pays de la Loire, - 6,3 % pour La Normandie et -7 % pour les Hauts-de-France. A contrario, les TPE/PME d’Ile-de-France (- 13,1 %) et de Corse (- 14,1 %) ont été les plus touchées.



Des disparités selon les secteurs d’activité

Sans surprise, ce sont les secteurs dits « non-essentiels » ont subi le plus de pertes en 2020 :

- L’hôtelleriequi enregistre une baisse de - 44,4 % cumulé sur l’année, dont 75 % lors du 2e trimestre et près de 60 % lors du 4e trimestre ;

- La restauration traditionnelle dont l’activité s’est écroulée au 2e trimestre avec une baisse de - 68,5 %. La levée partielle des mesures de restriction a permis de limiter la baisse au 3e trimestre (- 6 %) mais la fin d’année s’est rapprochée du 2e trimestre avec une chute de plus de 60 % de l’activité ;

- Les magasins de vêtements ont perdu 20 % de CA dont plus de 40 % lors du 2e trimestre, qui a été le plus difficile. Le 3e trimestre a vu l’activité rebondir (+ 1,9 %) avant de redescendre en raison du second confinement du mois de novembre (- 20 %).

D’autres secteurs ont su continuer leur activité en subissant moins de pertes :

- La construction a vu son activité reculer de - 4,7 % pour l’année 2020. Malgré une chute de plus de 20 % lors du 2e trimestre, ce secteur a su rebondir avec seulement – 0,9 % de baisse au 3e trimestre et une augmentation de + 3,2 % au dernier trimestre ;

- Le commerce de voitures a connu une baisse cumulée de - 6 % de CA par rapport à 2019. Les deux premiers trimestres (respectivement - 15 % et - 21 %) ont abouti sur un 3e trimestre de rebond avec + 16 %, soutenu par les aides gouvernementales.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Sociétés civiles 2023
comptable - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Sociétés civiles 2023

Le mode d’emploi des SCI, SCPI, SCP, SCM, GAEC…
179,00 € TTC
Mémento Sociétés commerciales 2023
comptable - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Sociétés commerciales 2023

Maîtrisez chaque étape de la vie d'une société !
205,00 € TTC