Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Bénéfices Industriels et Commerciaux

Certificats d’économies d’énergie : pas d’étalement d’imposition des aides versées

Les aides financières versées dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie ne peuvent pas bénéficier du régime d’étalement des subventions d’équipement et sont, par suite, imposables dans les conditions de droit commun.

Rép. Menonville : Sén. 7-10-2021 n° 21138


Par Pamela MATCHIE
quoti-20211025-cee.jpg

©iStock

Dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, les principaux fournisseurs d’énergie peuvent signer des conventions aux termes desquelles ils versent une aide financière à leurs clients en vue de les inciter à modifier leurs équipements.

Interrogée sur la possibilité d’étendre le régime d’étalement des subventions d’équipement de l’article 42 septies du CGI aux aides financières ainsi attribuées, l’administration répond par la négative.

Elle rappelle que l’exception permettant d’étaler l’imposition des subventions dans le temps est réservée aux subventions publiques octroyées en vue de l’acquisition de biens d’équipements. Dès lors que les aides liées aux certificats d’économies d’énergie sont versées par des entreprises soumises aux conditions du marché dans le cadre de leur activité industrielle et commerciale et qu’elles ne sont pas limitées au financement de biens d’équipements mais concernent, de manière générale, toutes opérations d’économie d’énergie, elles constituent, du point de vue fiscal, des recettes imposables dans les conditions de droit commun.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Fiscal 2022
fiscal - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Fiscal 2022

Toute la réglementation fiscale applicable pour 2022
189,00 € TTC
Navis Fiscal
fiscal - Solutions numériques

Navis Fiscal

Un fonds documentaire juridique dédié à la fiscalité et mis à jour en continu
à partir de 342,17 € HT/mois