Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Comptable/ Expert-comptable

Emploi non cadre dans les cabinets comptables : quelles tendances en 2021 ?

Sur le marché de l’audit et de l’expertise comptable, les collaborateurs comptables et les gestionnaires paie sont particulièrement recherchés cette année. La mise en place d'horaires flexibles et le télétravail attirent les candidats et fidélisent les équipes. Les salaires devraient, quant à eux, globalement stagner.


quoti-20210311-comptable-rh-fl-4ca44efa-d527-4d00-0ba1-901ec21754ba.jpg

Le recrutement des profils non cadres dans les cabinets d'audit et d'expertise comptable est encore fortement marqué par la crise de la Covid-19 qui perdure. L’année 2020 a été "assez compliquée". "On a assisté à un gel des embauches entre mars et juin, puis à une reprise en juin pour restaffer les cabinets en vue de la période fiscale", explique Sarah Elzein, manager de la division audit et expertise comptable chez Walters People.

Mais les recrutements dépendaient de la typologie de clients du cabinet. Les cabinets accompagnant des entreprises qui ont dû fermer (cafés, restaurants…) ont peu recruté voire pas du tout, contrairement aux cabinets ayant un portefeuille orienté e-commerce et nouvelles technologies.

En 2021, "les embauches seront toujours présentes", prévoit Sarah Elzein. Des postes seront à pourvoir notamment sur des profils pénuriques.

Rôle clé des gestionnaires paie pendant la crise

Parmi les fonctions les plus recherchées cette année, les collaborateurs comptables confirmés (à partir de 4 ans d’expérience) et les collaborateurs comptables juniors ayant 2 à 3 ans d’expérience en alternance, selon Walters People. Pour cette dernière catégorie, Alex Cheng note : "Ce sont des profils opérationnels, déjà autonomes, qui maîtrisent la tenue comptable". Pourquoi ces candidats sont-ils difficiles à recruter ? "Certains sont hésitants à l'idée de rejoindre un cabinet après leur alternance en raison d’une image teintée du cabinet comptable : charge de travail importante, rémunération pas assez attractive…", explique le consultant.

Les gestionnaires paie font, eux aussi, partie des profils (toujours) particulièrement prisés par les cabinets. "Ils jouent un rôle clé durant cette période de crise, souligne Sarah Elzein. En accompagnant les clients pour la mise en place des aides gouvernementales, le dispositif de chômage partiel par exemple. "Les compétences sont très recherchées sur la paie, relève Alex Cheng. Le gestionnaire paie doit être au point sur l’administration du personnel : chômage partiel, licenciement et rupture conventionnelle".

Recherche candidats capables de "rassurer les clients"

La crise économique et sanitaire a encore accentué l’intérêt des employeurs pour les soft skills. "Les cabinets recherchent des candidats qui ont une appétence pour le relationnel. Dans le contexte actuel incertain, ils ont besoin de collaborateurs qui écoutent et rassurent les clients plutôt que seulement tournés vers la production", indique Alex Cheng. "Les candidats ont, eux aussi, cette demande d’aller au-delà de la technicité et d’être pragmatiques", précise Sarah Elzein.

De plus, "le candidat idéal doit avoir l’esprit d’équipe et être fédérateur, surtout en distanciel", ajoute la spécialiste. Et une forte capacité d’adaptation pour pouvoir travailler aussi bien à la maison en télétravail, au bureau ou chez le client.

Les cabinets dématérialisés attirent les jeunes candidats

Selon Walters People, le télétravail (à 50% environ) et l’utilisation de nouvelles technologies font partie des "modes de travail préférés" des candidats du secteur audit et expertise comptable en 2021. Et sont autant de facteurs d’attractivité. "La dématérialisation attire les jeunes". Les collaborateurs sont "très demandeurs", souligne Alex Cheng. Ils sont favorables à l’automatisation de certaines tâches (type tenue comptable) afin de dégager du temps "pour des tâches plus challengeantes telles que la révision, l’audit et le conseil".

La pandémie a accéléré la dématérialisation des cabinets, constatent les spécialistes. Le recours forcé au télétravail a contraint les experts-comptables à mettre en place les outils nécessaires. "Les petits et moyens cabinets ont changé leurs méthodes de travail et se sont équipés pour ne plus utiliser le papier (pour les factures, etc)", observe Sarah Elzein. Par exemple, en permettant des échanges avec les clients de façon immédiate. Même si certains cabinets s’adaptent à leurs clients plus traditionnels, encore attachés au papier et au présentiel.

Des processus de recrutement accélérés

La dématérialisation s’invite également dans les processus de recrutement. En cette période de crise, "les entretiens se déroulent via la plateforme Teams", est-il précisé. En un ou deux rendez-vous seulement. "Le temps du processus s’est également réduit, à l’avantage des cabinets et des candidats".

Retenir les collaborateurs "en première ligne" durant la crise

Fidéliser ses troupes fait partie des challenges des cabinets. "Les collaborateurs confirmés ont été en première ligne pendant la crise et ont beaucoup travaillé, relève Alex Cheng. La plupart demande aujourd’hui à alléger leur charge de travail et à mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Il y a eu un réveil de la part des professionnels". La mise en place d’horaires flexibles est d’ailleurs le "mode de travail" le plus apprécié par les candidats du marché audit et expertise comptable, selon Walters People.

Certains de ces collaborateurs "en première ligne" se tournent davantage vers l’entreprise, observe le consultant. Quitter le cabinet comptable pour aller en entreprise n’est pas une tendance nouvelle. "C’est encore le cas", note Sarah Elzein. Mais "les cabinets s’adaptent en staffant suffisamment leurs équipes avec de nouveaux recrutements et en assurant un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle". "De plus en plus de cabinets tendent vers des horaires plus souples", constate Alex Cheng. Par ailleurs, ils proposent une plus grande diversification des missions (intégration fiscale, normes IFRS…) et des perspectives d’évolution (vers des postes de chefs de mission ou de superviseurs). 

Salaires, ça stagne

Les projections de Walters People pour 2021 indiquent une stabilisation des salaires après trois années de forte augmentation. Le spécialiste observe juste une "légère hausse" sur les profils pénuriques, tels que les gestionnaires paie et les collaborateurs "maîtrisant les normes IFRS, parlant anglais et travaillant avec des filiales étrangères".

Intitulé du poste

Taille du cabinet

Prévisions de salaires 2021 (*) en fonction de l'expérience

Collaborateur comptable

Cabinets de moins de 20 salariés

Moins de 3 ans d'expériences : 30-33K€

De 3 à 7 ans d'expérience : 33-36K€

Plus de 7 ans d'expérience : 36-42K€

Cabinets de 20 à 1000 salariés

Moins de 3 ans d'expériences : 32-35K€

De 3 à 7 ans d'expérience : 35-38K€

Plus de 7 ans d'expérience : 38-44K€

Cabinets de plus de 1000 salariés

Moins de 3 ans d'expériences : 34-35K€

De 3 à 7 ans d'expérience : 35-37K€

Plus de 7 ans d'expérience : 37-48K€

Auditeur externe junior

Cabinets de moins de 20 salariés

Jusqu'à 3 ans d'expériences : 30-34K€

Cabinets de 20 à 1000 salariés

Jusqu'à 3 ans d'expériences : 32-35K€

Cabinets de plus de 1000 salariés

Jusqu'à 3 ans d'expériences : 34-37K€

Gestionnaire paie

Cabinets de moins de 20 salariés

Jusqu'à 3 ans d'expérience : 28-32K€

Plus de 3 ans d'expérience : 34-36K€

Cabinets de 20 à 1000 salariés

Jusqu'à 5 ans d'expérience : 35-42K€

Plus de 5 ans d'expérience : 42-46K€

Cabinets de plus de 1000 salariés

Jusqu'à 5 ans d'expérience : 35-40K€

Plus de 5 ans d'expérience : 40-43K€

* Salaires annuels bruts, hors primes et bonus éventuels

Céline CHAPUIS

Cette information a été publiée sur le site ActuEL Expert-comptable

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Comptable 2022
comptable - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Comptable 2022

La réglementation comptable en un seul volume
205,00 € TTC
Mémentis Comptable
comptable - Solutions numériques

Mémentis Comptable

Toute la réglementation française comptable, financière, d'audit et de contrôle des comptes
à partir de 22,00 € HT/mois

A lire aussi