Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Contrôle fiscal

La liste noire européenne des paradis fiscaux évolue

Le Conseil de l'Union européenne a actualisé la liste noire européenne des juridictions fiscales non coopératives. Deux pays sont ajoutés à la liste, deux autres en disparaissent.

Communiqué de presse du 6 octobre 2020


QUOTI20201014paradisfiscal_fla6ec41d03afe4e25d9b6dbc1939cacce.jpg

Le Conseil de l'Union européenne a mis à jour, le 6 octobre 2020, la liste des juridictions fiscales non coopératives de l'Union européenne.

La liste noire des paradis fiscaux de l'Union européenne demeure composée de douze pays. La Barbade et Anguilla viennent d'être ajoutés à cette liste, tandis que les îles Caïmans et Oman viennent d'en être retirés. 

Figurent donc désormais sur la liste noire des paradis fiscaux Anguilla, la Barbade, les Fidji, Guam, les Palaos, le Panama, les Seychelles, le Samoa, les Samoa américaines, Trinidad et Tobago, les îles Vierges américaines et le Vanuatu.

Par ailleurs, la Bosnie-Herzégovine et la Mongolie sont retirés de la liste grise de l'Union européenne sur laquelle figurent les Etats qui se sont engagés à mettre en oeuvre les principes de bonne gouvernance fiscale et ont entamé des réformes en ce sens. Cette liste ne comprend donc désormais plus que dix pays.

Pour rappel : Ces listes, établies en décembre 2017, évoluent régulièrement (voir en dernier lieu La Quotidienne du 21 février 2020).

Suivez les dernières actualités en matière fiscale et assurez la relance d’activité pour vos clients ou votre entreprise avec Navis Fiscal :

Vous êtes abonné ? Accédez à votre Navis Fiscal à distance.

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès au fonds documentaire Navis Fiscal pendant 10 jours.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne