Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Contrôle fiscal

La liste noire européenne des paradis fiscaux évolue

Le Conseil de l'Union européenne a actualisé la liste noire européenne des juridictions ficales non coopératives. Trois Etats sont retirés de cette liste.

Communiqué de presse du 5-10-2021


quoti-20211012-paradis-fiscal.jpg

©iStock

Le Conseil de l'Union européenne a mis à jour, le 5 octobre 2021, la liste des juridictions fiscales non coopératives de l'Union européenne.

Trois Etats sont retirés de la liste noire des paradis fiscaux de l'Union européenne. Il s'agit d'Anguilla, de la Dominique et des Seychelles. A la suite de cette mise à jour, neuf Etats demeurent inscrits sur cette liste, à savoir les Samoa américaines, les Fidji, Guam, les Palaos, le Panama, le Samoa, Trinité-et-Tobagor, les Iles Vierges américaines et le Vanuatu. 

Bien qu'ils sortent de la liste noire des paradis fiscaux, Anguilla, la Dominique et les Seychelles figurent sur la liste grise de l'Union européenne sur laquelle figurent les Etats qui se sont engagés à mettre en oeuvre les principes de bonne gouvernance fiscale et ont entamé des réformes en ce sens. La liste grise est en outre complétée pour y intégrer le Costa Rica, Hong-Kong, la Malaisie, la Macédoine du Nord, le Qatar et l'Uruguay. Sont toutefois retirés de cette liste l'Australie, l'Eswatini et les Maldives.

Pour rappel : Ces listes, établies en décembre 2017, évoluent régulièrement (voir en dernier lieu La Quotidienne du 2 mars 2021). 

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Fiscal 2022
fiscal - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Fiscal 2022

Toute la réglementation fiscale applicable pour 2022
189,00 € TTC
Navis Fiscal
fiscal - Solutions numériques

Navis Fiscal

Un fonds documentaire juridique dédié à la fiscalité et mis à jour en continu
à partir de 279,75 € HT/mois