icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Affaires/ Paiement

Le seuil de l'interdiction de paiement en espèces est abaissé à 1000 €

A compter du 1er septembre 2015, les personnes domiciliées en France ou agissant pour les besoins de leur profession devront payer autrement qu’en espèces (ou au moyen de monnaie électronique) toute dette excédant 1 000 €, au lieu de 3 000 € jusqu’alors.

Décret 2015-741 du 24-6-2015 : JO du 27 p. 10881


paiement-espece-seuil-2juillet2015.jpg

Ne peut pas être effectué en espèces ou au moyen de monnaie électronique le paiement d'une dette supérieure à un montant fixé par décret, tenant compte du lieu du domicile fiscal du débiteur et de la finalité professionnelle ou non de l'opération (C. mon. fin. art. L 112-6).

Un décret réduit, à compter du 1er septembre 2015, de 3 000 à 1 000 € le seuil d’interdiction des paiements en espèces, lorsque le débiteur est domicilié en France ou agit pour les besoins d'une activité professionnelle (C. mon. fin. art. D 112-3, al. 1 modifié).

à noter : Le seuil de 15 000 € applicable lorsque le débiteur justifie qu'il n'a pas son domicile fiscal sur le territoire de la République française et n'agit pas pour les besoins d'une activité professionnelle reste inchangé.
Rappelons que tout paiement effectué en violation de ces dispositions est passible d'une amende dont le montant tient compte de la gravité des manquements et qui ne peut excéder 5 % des sommes payées irrégulièrement (C. mon. fin. art. L 112-7).

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne