Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ CET (CFE/CVAE)

CFE : la création, reprise ou cession d'établissement en 2021 à déclarer avant le 1er janvier 2022

Les personnes ayant créé ou acquis un établissement en 2021 doivent le déclarer en vue de l'imposition de CFE de 2022. En cas de cession d'un établissement en 2021 ou à intervenir au 1er janvier 2022, l'ancien exploitant doit également déclarer l'opération.


quoti-20211215-cfe-fiscal.jpg

©iStock

Déclaration incombant aux personnes ayant créé ou acquis un établissement

1. En vertu de l'article 1477, II du CGI, une déclaration provisoire doit être souscrite par tous les redevables ayant créé ou repris un établissement, avant le 1er janvier de l'année suivant celle de la création ou de la reprise d'établissement.

En conséquence, en cas de création d'un établissement ou d'un changement d'exploitant en 2021, une déclaration n° 1447-C doit être déposée avant le 1er janvier 2022.

A noter :

Bien que l'article 1477, II du CGI la qualifie de « provisoire » , la déclaration n° 1447-C, dénommée déclaration initiale par l'administration, présente un caractère définitif et sert à établir les impositions des deux années suivant celle de la création d'établissement ou du changement d'exploitant.

2. La déclaration n° 1447-C est à déposer au plus tard le 31 décembre 2021, en un seul exemplaire, pour chacun des établissements créés ou acquis en 2021, qu'ils soient situés dans la même commune ou dans des communes différentes.

Elle doit être déposée au service des impôts des entreprises dont dépend l'établissement acquis ou créé en 2021. Les entreprises relevant de la Direction des grandes entreprises doivent également déposer leurs déclarations n° 1447-C auprès des services des impôts des entreprises dont relèvent les établissements acquis ou créés en 2021. En revanche, le paiement des impôts dus au titre de ces établissements sera effectué auprès du comptable de la Direction des grandes entreprises.

A noter :

Cette année, le formulaire n° 1447-C, relatif à la CFE 2022, a été sensiblement simplifié.

Déclarations incombant à l'ancien exploitant

3. L'article 1477, II-b du CGI prévoit que l'ancien exploitant doit déclarer toute cession d'établissement (changement d'exploitant total ou partiel). 

La déclaration doit être déposée avant le 1er janvier : 

- de l'année suivant le changement, pour les changements d'exploitant en cours d'année

- de l'année du changement pour les changements d'exploitant au 1er janvier. 

Doivent donc être déclarées avant le 1er janvier 2022 les cessions d'établissements intervenues en 2021 ou à intervenir au 1er janvier 2022.

4. Cette déclaration doit être souscrite sur papier libre, auprès du service des impôts des entreprises dont dépend l'établissement cédé. 

Lorsque l'ancien exploitant continue à exercer une partie de son activité dans le même lieu (changement partiel), il doit en outre déposer, avant le 1er janvier 2022, une déclaration rectificative n° 1447-M pour 2022, à moins que la cession, antérieure au 3 mai 2021, ait déjà été prise en compte dans la déclaration n° 1447-M pour 2022 déposée à cette date.

A noter :

Toutefois, la déclaration rectificative n'est à déposer que si les éléments cédés constituent un véritable établissement autonome au sens de l'article 310 HA de l'annexe II au CGI.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Fiscal 2022
fiscal - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Fiscal 2022

Toute la réglementation fiscale applicable pour 2022
189,00 € TTC
Navis Fiscal
fiscal - Solutions numériques

Navis Fiscal

Un fonds documentaire juridique dédié à la fiscalité et mis à jour en continu
à partir de 342,17 € HT/mois