icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Immobilier/ Diagnostics et sécurité de l'immeuble

Cheminées en Ile-de-France : la guerre du feu n'aura pas lieu !

Parisiens et banlieusards sont bel et bien autorisés à faire du feu dans leurs cheminées à foyers ouverts.

Arrêté interpréfectoral n° 2015301-0033 du 28-10-2015 modifiant le plan de protection de l'atmosphère de la région d'Ile-de-France


QUOTI-20151224-UNE-immobilier-feu-dans-cheminee.jpg

Où en est le feuilleton des flambées en Ile-de-France ? Au dernier épisode, espérons-le.

Rappel des faits : le 25 décembre 2013, le plan de protection de l’atmosphère révisé pour la région Ile-de-France est approuvé par arrêté interpréfectoral. Il prévoit notamment l’interdiction pure et simple des feux de bois à Paris et l’interdiction des foyers ouverts dans 435 communes autour de la capitale (dites de la zone sensible) à compter du 1er janvier 2015.

Fin décembre 2014, confrontée à la grogne des habitants, des ramoneurs, marchands de bois et poseurs de cheminées, la ministre de l’environnement demande aux préfets de la région de supprimer cette interdiction. Ce qui est fait avec la publication d’un nouvel arrêté interpréfectoral le 21 janvier 2015.

Les choses auraient pu en rester là mais c’était compter sans l’association Environnement sans frontières, qui demande et obtient l’annulation de l’arrêté du 21 janvier 2015. Pour le tribunal administratif de Paris (jugement du 2 juillet 2015), l’autorité préfectorale disposait certes d’une marge de manœuvre pour arrêter les mesures à prendre pour la mise en œuvre du plan de protection de l’atmosphère, mais elle ne pouvait pas adopter des mesures incompatibles avec les objectifs et le dispositif de ce plan.
La ministre de l’environnement, qui souhaite résolument que les habitants d’Ile-de-France puissent s'assoupir et deviser joyeusement au coin de leur cheminée à Noël, a demandé la modification du plan de protection de l’atmosphère afin que soit supprimée l’interdiction.
Le cadeau sera bien dans la hotte du Père Noël. Le nouvel arrêté interpréfectoral publié le 17 novembre 2015 permet de nouveau aux Franciliens de faire des feux d'agrément ou d'appoint dans leur cheminée.
En pratique : Soit, mais n'oubliez pas de faire ramoner !

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne