icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Affaires/ Droits et obligations

La clause privant l’associé de SAS du droit de voter sur son exclusion est en partie réputée non écrite

Est réputée non écrite la stipulation de la clause des statuts d'une SAS privant l'associé dont l'exclusion est envisagée de son droit de vote, pas la clause dans sa totalité.

Cass. com. 29-5-2024 n° 22-13.158 FS-B, Association Mencen-coop c/ SAS Intérim Providence Méditerranée


quoti-20240613-une.jpg

©Getty Images

Les statuts d'une SAS prévoient qu'un associé peut être exclu par une décision collective des associés et que, lorsqu'une telle exclusion est envisagée, l'intéressé ne peut pas participer au vote. Faisant valoir que la décision d'exclusion prise à son encontre dans ces conditions est irrégulière, un associé en demande l'annulation. 

La Cour de cassation accueille cette demande : si les statuts d'une SAS peuvent prévoir l'exclusion d'un associé par une décision collective des associés, toute stipulation de la clause d'exclusion ayant pour objet ou pour effet de priver l'associé dont l'exclusion est proposée de son droit de vote sur cette proposition est réputée non écrite.

A noter :

L'apport principal de l'arrêt porte sur la sanction en cas de clause statutaire d'exclusion interdisant à l'associé dont l'exclusion est envisagée de participer au vote. Jusqu'à présent, en effet, une telle clause était réputée non écrite (sur le fondement de C. civ. art. 1844-10) et ce, dans sa totalité (Cass. com. 9-7-2013 n° 11-27.235 : RJDA 10/13 n° 813, 1e espèce). Il s'ensuivait que l'exclusion de l'associé était impossible tant que les statuts n'avaient pas été modifiés en vue d'écarter l'interdiction de voter. La Cour de cassation juge désormais que seule est réputée non écrite la stipulation de la clause d’exclusion prévoyant que l’associé ne prend pas part au vote. Ainsi, si la délibération ayant fait application de cette stipulation doit être annulée, rien n'interdit aux parties de convoquer, sur le fondement de la clause d’exclusion, une nouvelle assemblée où l’associé dont l'exclusion est proposée ne sera plus privé du droit de participer au vote. 

Retrouvez toute l'actualité en matière de droit des sociétés, droit commercial et de la concurrence dans Navis Droit des Affaires !

Vous êtes abonné ? Accédez à votre Navis Droit des affaires à distance 

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès au fonds documentaire Navis Droit des Affaires pendant 10 jours.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Sociétés civiles 2025
affaires -

Mémento Sociétés civiles 2025

Le mode d’emploi des SCI, SCPI, SCP, SCM, GAEC…
164,00 € TTC
Mémento Sociétés commerciales 2025
affaires -

Mémento Sociétés commerciales 2025

Maîtrisez chaque étape de la vie d'une société !
189,00 € TTC