Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Particuliers/ Emplois au domicile des particuliers

Coronavirus (Covid-19) : les salariés des particuliers bénéficient de l'activité partielle

Les particuliers employeurs doivent verser à leurs salariés et assistants maternels empêchés de travailler en raison de l'épidémie de Covid-19 80 % de leur rémunération. Ils seront ensuite remboursés par le Cesu ou Pajemploi.  

Ord. 2020-346 du 27-3-2020 art. 7 : JO 28 texte n° 24


QUOTI20200403coronaviruschomagepartiel_fl838ee22cdd06e6c1e297a20bbdd76346.jpg

Dans le contexte de la lutte contre l'épidémie de covid-19, une ordonnance étend le dispositif d'activité partielle aux salariés des particuliers qui ont dû cesser leur activité à titre temporaire. Sont concernés les employés au domicile des particuliers pour l'ensemble des services à la personne ainsi que les assistantes maternelles. 

Pour bénéficier du dispositif, le particulier n'a pas à demander d'autorisation à l'administration. Il doit toutefois faire établir par son salarié une attestation sur l'honneur, certifiant que les heures prévues n'ont pas été effectuées. L'attestation est conservée par le particulier employeur qui devra la remettre à l'administration en cas de contrôle. 

La procédure à suivre est la suivante. Les heures effectivement accomplies début mars donnent lieu à la déclaration habituelle sur le site du Cesu, mais le salaire net mensuel est diminué proportionnellement à l'activité réduite. Pour les heures non effectuées, il faut remplir en ligne un formulaire de demande d'indemnisation exceptionnelle. Une fois complété, le Cesu ou Pajemploi communique au particulier le montant du salaire qu'il doit verser à l'employé, montant qui correspond à 80 % du salaire net prévu au contrat de travail ou du salaire minimum (dans la limite de 4,5 smic brut de l'heure). Attention : le particulier doit verser cette somme à l'employé avant d'être remboursé par l'administration, et ce même s'il a délégué le versement des salaires de son employé au Cesu ou a Pajemploi en adhérant au service Cesu + ou Pajemploi +. 

L'indemnisation versée par l'administration au particulier n'est pas soumise à cotisations sociales (et à la CSG/CRDS). Elle n'est pas éligible aux crédits d'impôts services à la personne ou garde d'enfant. Enfin, pour le mois de mars 2020, l'administration pourra procéder par compensation, c'est-à-dire déduire du montant remboursé au particulier au titre de l'activité partielle les cotisations sociales dues pour les heures effectuées et déclarées avant l'état d'urgence sanitaire. 

A noter : Le dispositif d'activité partielle est facultatif pour les particuliers. Le Cesu indique ainsi sur son site qu'il est possible de rémunérer son salarié comme si les heures avaient été accomplies, ce qui permet alors de bénéficier du crédit d'impôt associé. 

À noter également que le particulier qui demande à bénéficier de l'activité partielle peut verser 100 % du salaire à son employé, même s'il n'est remboursé qu'à hauteur de 80 % de son montant. 

Brigitte BROM

Pour en savoir plus sur cette question : voir Mémento du Particulier nos 17120, 19536

Pour en savoir plus sur les conséquences du Coronavirus pour les entreprises et leurs salariés, les questions qu'elles posent et les réponses à y apporter : retrouvez notre Dossier spécial Coronavirus (Covid-19) alimenté en temps réel



[Information Covid-19] Suivez l'actualité et adoptez au plus vite les mesures adaptées à votre entreprise avec Navis :

Vous êtes abonné ? Accédez à Navis à distance depuis votre domicile*

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès temporaire au fonds documentaire Navis pendant 30 jours  pour vous permettre de travailler à distance

* Si vous rencontrez le moindre problème de connexion à votre Navis, contactez notre Service Relations Clients au 01 41 05 22 22, du lundi au vendredi, de 9h à 18h.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne