icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Bénéfices Industriels et Commerciaux

Déductibilité de la prime gilets jaunes prise en charge par la société mère d’un groupe

A titre exceptionnel, la société mère d'un groupe au sens de l'article L 233-3, I du Code de commerce peut déduire de son résultat la charge supportée à raison de la facturation par ses filiales de la prime versée à leurs salariés en application de la loi gilets jaunes.

Rép. Barrot : AN 12-3-2019 n° 16035


QUOTI-20190402-UNE-Fiscal.jpg

En application de l’article 1er de la loi 2018-1213 du 24 décembre 2018 portant mesures d’urgence économique et sociale (dite loi « gilets jaunes »), les entreprises peuvent verser à leurs salariés une prime défiscalisée et exonérée de charges sociales sous réserve du respect de certaines conditions (voir La Quotidienne du 8 janvier 2019).

Dans le cas où la situation financière de certaines entreprises ne permet pas d’en supporter le coût, celles-ci peuvent être amenées à refacturer le montant correspondant à leur société mère.

Afin d’assurer le succès maximal du dispositif, l’administration admet, à titre exceptionnel, que la charge supportée par la société mère d’un groupe au sens de l’article L 233-3, I du Code de commerce correspondant à la facturation par les membres de ce groupe de la prime versée à leurs salariés est déductible de ses résultats.

Sophie KONCINA

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne