Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Contrôle fiscal

Le dispositif d’anonymisation des agents de l’administration est entré en vigueur

Le décret précisant les modalités d’application du dispositif de protection de l’identité des agents des finances publiques est paru. Ce dispositif peut s’appliquer depuis le 31 octobre 2020.

Décret 2020-1306 du 28-10-2020


QUOTI20201118fiscalanonyme_flbd3f278db63e65366857ca7ad2256d7c.jpg

Les agents des finances publiques exerçant dans le cadre d’une procédure fiscale ou pénale peuvent être autorisés à ne pas être identifiés par leurs nom et prénom lorsque leur mission est susceptible de mettre en danger leur vie ou leur intégrité physique ou celles de leurs proches (LPF art. L 286 B issu de l’article 174 de la loi de finances pour 2020).

Le décret d’application de ce dispositif, qui en permet l’application effective, est paru. Il précise que l’autorisation délivrée par le directeur du service auquel l’agent est affecté doit indiquer notamment la procédure concernée, les personnes à l’égard desquelles elle s’applique, ainsi que les motifs sur lesquels elle est fondée. Cette autorisation est valable pour toute la durée de la procédure et pour l’ensemble des actes liés à l’exercice de la mission de l’agent (LPF art. R 286 B-1).

Le texte définit également les modalités de détermination du numéro d’immatriculation administrative par lequel l’agent sera identifié dans les procédures en cause (LPF art. R 286 B-2).

Pour rappel : la révélation de l’identité ou d’éléments permettant l’identification ou la localisation d’un agent ainsi protégé est punie de lourdes sanctions pénales (CGI art. 1751 A).

Marie-Paule CHAVAROT

Pour en savoir plus sur les services et agents de l'administration : voir Mémento Fiscal n° 77865

Avec le Feuillet Rapide, suivez toute l'actualité fiscale et sociale commentée et analysée pour assurer la relance d'activité pour vos clients ou votre entreprise :

Vous êtes abonné ? Accédez la revue à distance grâce à la version en ligne.

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un essai gratuit d'un mois à la revue Feuillet Rapide fiscal social.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne