Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal
logo

Les dons manuels peuvent désormais être déclarés en ligne !

Le service d’enregistrement en ligne est disponible depuis le 30 juin. Il n’est ouvert, pour l’instant, qu’aux seules déclarations de dons manuels, mais il sera progressivement enrichi.

Communiqué du 29-6-2021 ; impots.gouv.fr, actualité du 30-6-2021


Par Sophie GINOUX
quoti-20210712-principale-dons-fiscale.jpg

©iStock

À compter d’une date qui sera fixée par un arrêté, et au plus tard le 1er juillet 2025, certaines déclarations devront être souscrites – et les impositions correspondantes payées – par voie électronique. Il s’agit des déclarations de cessions de droits sociaux, des déclarations de dons manuels, des déclarations de dons familiaux de sommes d’argent et des déclarations de succession (Loi 2019-1479 du 28-12-2019 art. 150, I ; Décret 2020-772 du 24-6-2020).

Dans le cadre de la mise en oeuvre progressive de ces nouvelles obligations, le service de déclaration en ligne vient d’ouvrir. Accessible depuis le 30 juin dans l’espace particulier du contribuable sur impots.gouv.fr, il n’autorise pour l’instant que la télédéclaration des dons manuels (le paiement en ligne des droits correspondants devrait être possible en septembre) mais devrait progressivement être ouvert à d’autres déclarations.

A noter :

La télédéclaration des dons manuels n’est pas pour autant obligatoire ; le donataire peut encore souscrire une déclaration « papier » (no 2735-SD) et la déposer auprès du service des impôts (pôle enregistrement) de son domicile.

Suivez les dernières actualités en matière fiscale et assurez la relance d’activité pour vos clients ou votre entreprise avec Navis Fiscal :

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès au fonds documentaire Navis Fiscal pendant 10 jours.

Quels dons peuvent être télédéclarés ?

Sont uniquement concernées, dans un premier temps, les déclarations de dons manuels (souscrites sur le formulaire no 2735-SD).

On rappelle que la déclaration des dons manuels révélés doit être souscrite dans le délai d’un mois. Toutefois, en cas de révélation spontanée et à condition que le don soit d’un montant supérieur à 15 000 €, la déclaration peut être souscrite, sur option du donataire lors de la révélation, dans le mois suivant le décès du donateur.

En pratique, toutefois, dès lors que le télépaiement n’est pas encore possible (voir no 6), la déclaration en ligne ne peut concerner que les dons exonérés (dons familiaux de sommes d’argent exonérés à hauteur de 31 865 € : CGI art. 790 G et dons en numéraire aux victimes d’acte de terrorisme et aux militaires, policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers et agents des douanes blessés en opération ou dans le cadre de leur mission, exonérés en totalité : CGI art. 796 bis) ou ne donnant pas lieu au paiement de droits de donation compte tenu des abattements applicables. Dans les autres cas, le dépôt du formulaire no 2735-SD accompagné du paiement des droits reste donc nécessaire.

A noter :

Le service de déclaration en ligne permet de signaler (par une case à cocher) s’il s’agit d’un don reçu par une personne handicapée, ce qui permet de tenir compte de l’abattement spécifique de 159 325 € (CGI art. 779, II).

Le service n’est, par ailleurs, pas encore ouvert aux contribuables ayant déjà reçu un autre don de la même personne au cours des quinze années précédentes ; il ne devrait l’être qu’à partir de janvier 2022 (voir n° 6). Les contribuables concernés devront donc d’ici là continuer à souscrire une déclaration « papier ».

Qui peut télédéclarer ?

La déclaration en ligne doit être effectuée par le donataire. Pour ce faire, il doit se connecter à son espace particulier sur le site impots.gouv.fr, puis, dans la rubrique « Déclarer », cliquer dans le cadre « Vous avez reçu un don ? Déclarez-le » et enfin sur « Je déclare un don ».

La télédéclaration est donc, en principe, réservée aux contribuables qui disposent d’un numéro fiscal et d’un espace personnel sécurisé sur le site impots.gouv.fr.

Par exception, si le donataire est un mineur, son représentant légal peut effectuer la déclaration en ligne sur son propre espace personnel à condition d’être le donateur. Il devra alors cliquer sur la case « Non, je ne suis pas le bénéficiaire du don ».

Enfin, si le donataire est un majeur protégé ayant un identifiant fiscal et son propre espace numérique sécurisé, la télédéclaration pourra être faite dans son espace par son représentant légal.

Les déclarations demeurent-elles consultables ?

L’historique des déclarations effectuées et les démarches en cours peuvent être consultés sur l’espace personnel du déclarant (rubrique Déclarer > Vous avez reçu un don ? Déclarez-le > Je souhaite consulter mes déclarations de dons > Consulter).

Une fois la démarche en ligne finalisée (et, le cas échéant, le paiement effectué), la déclaration de don manuel n’est plus modifiable mais elle peut toujours être consultée.

Les démarches en cours, en revanche, restent modifiables à tout moment.

Quelles seront les prochaines étapes ?

Le service de déclaration en ligne devrait progressivement être enrichi, selon le calendrier prévisionnel suivant :

Septembre 2021

Paiement en ligne des droits éventuels par carte bancaire ou autorisation de prélèvement

Janvier 2022

Déclaration des dons manuels intégrant des donations antérieures

Déclaration des cessions de droits sociaux non constatées par un acte, pour les particuliers

Septembre 2022

Déclaration des cessions de droits sociaux non constatées par un acte, pour les professionnels

De 2022 à 2024

Ouverture progressive du service aux déclarations de succession transmises par les notaires

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Fiscal 2022
fiscal - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Fiscal 2022

Toute la réglementation fiscale applicable pour 2022
189,00 € TTC
Navis Fiscal
fiscal - Solutions numériques

Navis Fiscal

Un fonds documentaire juridique dédié à la fiscalité et mis à jour en continu
à partir de 342,17 € HT/mois
logo

Exonération des dons familiaux en espèces : mode d'emploi

Il existe deux dispositifs d'exonération des dons familiaux en espèces :- l'un est général et permanent ;- l'autre, s'il ne trouve plus à s'appliquer depuis le 1er juillet 2021, continue cependant de produire des effets, les sommes données devant être remployées dans les trois mois pour faire des travaux de rénovation énergétique ou pour construire sa résidence principale ou encore pour souscrire au capital d'une petite entreprise.


quoti-20210712-enrichie-dons-familiaux.jpg

©iStock

Dons familiaux en espèces (CGI art. 790 G)

Qui peut bénéficier de l'exonération ?

Enfant, petit-enfant, arrière-petit-enfant 

A défaut d'une telle descendance : neveu ou nièce ou, par représentation, petit-neveu ou petite-nièce

Le donataire doit être majeur (ou mineur émancipé). 

Remarque : Par « neveu ou nièce » , il convient d'entendre les seuls enfants des frères et soeurs du donateur, à l'exclusion de ceux de son conjoint (BOI-ENR-DMTG-20-20-20 n° 180).

Qui peut-donner ?

Le donateur doit avoir moins de 80 ans à la date de la donation.

Que peut-on donner ?

Sommes d'argent : chèque, virement, mandat ou remise d'espèces (BOI-ENR-DMTG-20-20-20 n° 140

Le don doit être consenti en pleine propriété.

Pour quoi faire ?

Aucune condition relative à l'affectation des sommes données

Quel est le montant exonéré ?

31 865 €, quel que soit le nombre de donations consenties par un même donateur à un même bénéficiaire

Remarque : En cas de pluralité de petits-neveux ou de petites-nièces venant en représentation de leur auteur, ce montant se divise entre eux (BOI-ENR-DMTG-20-20-20 n° 210).

Peut-on également bénéficier des abattements ?

Oui, l'exonération se cumule avec :

  • l'abattement en ligne directe (100  000 €) ;

  • l'abattement en faveur des handicapés (159 325 €) ;

  • l'abattement en faveur des neveux et nièces (7 967 €) ;

  • les abattements spéciaux sur les donations aux petits-enfants et arrière-petits-enfants (31 865 € et 5 310 €).

Peut-on bénéficier plusieurs fois de l'exonération  ?

Oui, l'exonération est applicable tous les quinze ans entre un même donateur et un même donataire.

Quelles sont les obligations déclaratives ?

  • en l'absence d'acte : déclaration n° 2735-D dans le mois suivant la date du don.

    Remarque : depuis le 30 juin 2021, la déclaration peut être souscrite en ligne via l'espace personnel sécurisé du donataire sur impots.gouv.fr.

  • si le don est constaté par un acte, l'acte doit être enregistré dans le mois de sa date.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Fiscal 2022
fiscal - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Fiscal 2022

Toute la réglementation fiscale applicable pour 2022
189,00 € TTC
Navis Fiscal
fiscal - Solutions numériques

Navis Fiscal

Un fonds documentaire juridique dédié à la fiscalité et mis à jour en continu
à partir de 342,17 € HT/mois