Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Social/ Paie

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ou Pepa pourra être versée jusqu’au 31 décembre 2020

L'article 7 de la LFSS pour 2020 a reconduit la possibilité pour les entreprises de verser à leurs salariés une prime exceptionnelle de pouvoir d'achat dite « Pepa » exonérée, dans certaines limites, de cotisations et contributions sociales et d'impôt sur le revenu (Loi 2019-1446 du 24 décembre 2019). Les nouveautés de ce dispositif par rapport à celui créé en 2018 ont été précisées, en janvier dernier, par la Direction de la sécurité sociale dans une instruction sous forme de questions-réponses (Inst. DSS du 15-1-2020).

Loi de finances rectificative art. 3


QUOTI20200730unesocialepepa_fle6969641166876ebfe9fae6002a4e8ad.jpg

Un dispositif largement adapté lors de l’épidémie de Covid-19

L'ordonnance 2020-385 du 1er avril 2020 a simplifié les conditions de versement initialement prévues, afin de tenir compte de la situation spécifique liée à l'épidémie de Covid-19. Elle a notamment décalé du 30 juin 2020 au 31 août 2020 la date limite de versement de la prime, ainsi que la date limite de conclusion d’un accord d’intéressement, qui permet de doubler les seuils d’exonération sociale et fiscale applicables.

Une ordonnance du 22 avril 2020 a ensuite modifié le dispositif afin de faciliter le versement de la prime dans les fondations et associations d'utilité publique. De leur côté, le ministère du travail dans un Questions-réponses diffusé sur son site internet, et la direction de la sécurité sociale dans l’instruction DSS 2020-59 du 16 avril 2020 ont précisé les conditions d'application du dispositif tel que modifié par l'ordonnance du 1er avril.

Une nouvelle prolongation de la période de versement

Grâce à ces modifications, le versement de la Pepa 2020 a été encouragé et facilité afin de soutenir le pouvoir d’achat des salariés mais également de récompenser les salariés particulièrement mobilisés pendant l’état d’urgence sanitaire.

Toutefois, le rapport du Sénat sur le projet de loi de finances rectificative reconnaît que l’extension de la période de versement de la Pepa jusqu’au 31 août 2020 ne prend qu’imparfaitement en compte les difficultés économiques et financières auxquelles font face les entreprises en France. La date butoir du 31 août est en effet trop proche pour que la grande majorité des entreprises puissent évaluer leur capacité à verser cette prime sans fragiliser outre-mesure leur trésorerie et donc leur capacité à faire face à la crise économique. Ainsi, si les entreprises ont plus de temps pour octroyer cette prime, après consolidation de leur reprise d’activité, alors davantage de salariés sont susceptibles de pouvoir en bénéficier (Rapp. Sén. 15-7-2020 n° 634).
Pour ces raisons, l’article 3 de la troisième loi de finances rectificative pour 2020 repousse encore la date limite de versement de la Pepa 2020 pour la fixer au 31 décembre 2020.

La date limite de conclusion de l’accord d’intéressement, permettant de bénéficier d’un seuil relevé pour les exonérations sociale et fiscale, reste quant à elle fixée au 31 août 2020.

Marion LE ROY

Pour en savoir plus sur la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat : voir Mémento Paie no 45950

Suivez les dernières actualités et assurez la reprise de l’activité pour vos clients ou votre entreprise en télétravail avec Navis :



Vous êtes abonné ? Accédez à Navis à distance depuis votre domicile 

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès au fonds documentaire NAVIS pendant 10 jours.

* Si vous rencontrez le moindre problème de connexion à votre Navis, contactez notre Service Relations Clients au 01 41 05 22 22 ou notre Hotline Technique au 01 41 05 77 00, du lundi au vendredi, de 9h à 18h.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne