Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Bénéfices Industriels et Commerciaux

PV professionnelles : un immeuble destiné à être démoli n'est pas affecté à l'exploitation du cédant

La plus-value dégagée à l'occasion de la cession d'un immeuble voué à la démolition n'est pas admise à l'abattement pour durée de détention. En effet, à la date de la cession, les bâtiments ne peuvent être regardés comme affectés à l'exploitation du cédant.

CE 4-5-2016 n° 386773


QUOTI-20160530-UNE-fiscal-immeublebureaux.jpg

Les plus-values à long terme réalisées lors de la cession de biens immobiliers affectés par l’entreprise cédante à sa propre exploitation sont imposées après application d'un abattement pour durée de détention (CGI art. 151 septies B). Pour l'application de cet abattement, ne sont pas considérés comme affectés à l'exploitation de l'activité les biens mentionnés à l'article 1594-0 G, A-I du CGI (notamment, dans la rédaction applicable au litige, les terrains nus ou recouverts de bâtiments destinés à être démolis).

Pour le Conseil d’Etat, il résulte de ces dispositions et compte tenu de la finalité de transmission des entreprises poursuivie par l’article 151 septies B, que l’abattement pour durée de détention s’applique aux plus-values réalisées lors de la vente de biens immobiliers que l’entreprise cédante affectait à sa propre exploitation. Cette affectation s'apprécie à la date de la cession.

En l’espèce, l'acte de vente indiquait expressément que les immeubles cédés étaient destinés à être démolis par l'acquéreur. Dès lors, juge le Conseil d’Etat, la plus-value dégagée ne pouvait être éligible à l'abattement. Il ressort des conclusions du rapporteur public qu’il convient d’apprécier l’intention exprimée tant par le vendeur que par l’acquéreur lors de la cession. La décision de l’acquéreur de démolir l’immeuble cédé prive le vendeur du bénéfice de l’abattement. En effet, si l’immeuble est destiné à être démoli, l’acquisition porte en réalité sur une assiette foncière et la finalité de transmission d’éléments d’exploitation d’une entreprise fait défaut.

Camille JUE-MOHR

Pour en savoir plus sur les plus-values professionnelles, voir Mémento fiscal nos 17500 s.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Transmission d'entreprise 2022-2023
fiscal - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Transmission d'entreprise 2022-2023

Toutes les clés pour optimiser la transmission et assurer la pérennité de l'entreprise
205,00 € TTC
Mémento Agriculture 2023/2024
fiscal - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Agriculture 2023/2024

Maîtrisez les règlementations propres au secteur de l’agriculture
149,00 € TTC