Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Autres plus-values des particuliers

Combo gagnant pour celui qui trouve le reçu gagnant à l'Euro Millions sans même avoir joué

Le Conseil d'Etat confirme le caractère non imposable de l'indemnité transactionnelle versée par le véritable joueur au porteur du « reçu gagnant » à l'Euro Millions trouvé sur la voie publique, en contrepartie de sa restitution.

CE 27-5-2020 n° 434067


QUOTI20200707UNEFiscal_fla3a287f30373dac091fb347c5ab25c50.jpg

Saisie d'une affaire hors du commun, la cour administrative d'appel de Paris a jugé que l'indemnité versée au porteur du reçu de la combinaison gagnante du jeu de l'Euro Millions trouvé sur la voie publique, en application d'un protocole d'accord transactionnel, par le joueur gagnant de ce jeu, ne peut être imposée ni dans la catégorie des plus-values mobilières ni dans celle des bénéfices non commerciaux (voir La Quotidienne du 26 juillet 2019).

Le Conseil d'Etat confirme l'analyse de la cour administrative d'appel de Paris. En effet, après avoir relevé que la détention du reçu ne confère aucun droit à son porteur lorsqu'il n'est pas le joueur et que la Française des jeux en demeure propriétaire en vertu du règlement de jeu pris en application du décret 78-1067 du 9 novembre 1978, la cour a pu, sans entacher son arrêt d'erreur de droit ou d'inexacte qualification des faits, juger que l'indemnité litigieuse ne constitue pas la contrepartie de la cession de ce reçu ou d'un droit relatif à celui-ci. Cette indemnité ne peut, par suite, être regardée comme une plus-value de cession taxable entre les mains de l'intéressé sur le fondement de l'article 150 UA du CGI.

En outre, en jugeant qu'une telle indemnité n'entre pas dans la catégorie des bénéfices non commerciaux sur le fondement de l'article 92 du CGI dès lors que le profit en cause était par nature insusceptible de se renouveler eu égard au caractère purement accidentel de ce gain, la cour n'a ni commis d'erreur de droit ni inexactement qualifié les faits soumis à son examen.

Pour en savoir plus sur le régime des plus-values sur biens meubles : voir Mémento Fiscal nos 32740 s.

Pour en savoir plus sur les bénéfices non commerciaux : voir Mémento Fiscal nos 13150 s.

Suivez les dernières actualités et assurez la reprise de l’activité pour vos clients ou votre entreprise en télétravail avec Navis :



Vous êtes abonné ? Accédez à Navis à distance depuis votre domicile 

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès au fonds documentaire NAVIS pendant 10 jours.

* Si vous rencontrez le moindre problème de connexion à votre Navis, contactez notre Service Relations Clients au 01 41 05 22 22 ou notre Hotline Technique au 01 41 05 77 00, du lundi au vendredi, de 9h à 18h.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne