icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Fiscal/ Contrôle fiscal

La liste noire européenne des paradis fiscaux est complétée 

Le Conseil de l'Union européenne vient de mettre à jour la liste noire des juridictions fiscales non coopératives relevant à douze le nombre de pays qui y figurent.

Communiqué de presse du 18 février 2020


QUOTI20200221paradisfiscal_flf7523a313596139f84125f2cb8d8747c.jpg

Le Conseil de l'Union européenne actualise la liste des juridictions fiscales non coopératives de l'Union européenne. 

La liste noire des paradis fiscaux de l'Union européenne est désormais composée de douze pays. Les îles Caïmans, les Palaos, le Panama et les Seychelles viennent d'être ajoutés à cette liste, qui regroupait jusqu'à présent les Fidji, Guam, Oman, le Samoa, les Samoa américaines, Trinidad et Tobago, les îles Vierges américaines et le Vanuatu. 

Quant à la liste grise de l'Union européenne sur laquelle figurent les Etats qui se sont engagés à mettre en oeuvre les principes de bonne gouvernance fiscale et ont entamé des réformes en ce sens, le Conseil de l'Union européenne a retiré les pays suivants : l'Arménie, Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, les Bermudes, le Belize, les îles Vierges britanniques, le Cap-Vert, les îles Cook, les îles Marshall, le Monténégro, Saint-Kitts-et-Nevis, le Vietnam.

Pour rappel : Cette liste, établie en décembre 2017, évolue régulièrement (voir en dernier lieu La Quotidienne du 15 novembre 2019).



© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne