Votre métier
icone de recherche
icone de recherche
logo
Accueil/ Actualités - La Quotidienne/ Patrimoine/ Successions et donations

L'héritier légataire peut occuper le bien légué dès le décès, sans indemnité

L’héritier qui est en même temps légataire universel a, dès le jour du décès et par l’effet de la saisine, la jouissance du bien légué sans devoir d’indemnité à l’indivision.

Cass. 1e civ. 16-3-2016 n° 14-28.865


QUOTI-20160412-UNE-patri-heritier-maison.jpg

Un veuf décède, laissant pour lui succéder ses trois enfants. Par testament authentique, il a institué sa fille légataire de la quotité disponible et exprimé le souhait que ce legs universel s’applique prioritairement sur la maison occupée par lui, ainsi que sur le mobilier s’y trouvant, et que sa fille en ait la jouissance sa vie durant. Ses deux fils réclament le versement d’une indemnité pour l’occupation de la maison par leur sœur depuis le décès.

La cour d’appel leur donne satisfaction.

Censure de la Cour de cassation. L’héritier à réserve, légataire universel, en possession complète de l’hérédité, en vertu de la saisine légale, peut prétendre à la jouissance du bien légué à compter du jour du décès (C. civ. art. 724 et 1005). Cette jouissance est exclusive de toute indemnité au profit de l’indivision pour occupation du bien légué (C. civ. art. 815-9, al. 2).

Pour mémoire : une indemnité d'occupation n'est due que si une indivision en jouissance existe sur le bien en question. Or, les héritiers par le sang et le conjoint survivant ont la saisine : il s'agit du droit pour certains successeurs du défunt, héritiers ou légataires, de prendre possession des biens dépendant de la succession dès le décès, sans avoir à demander l'autorisation d'un cohéritier ou du juge (C. civ. art. 721). Dans l’affaire commentée, la maison est revenue à la fille du défunt, héritière par le sang en même temps que légataire, dès le jour du décès. En l'absence d'indivision en jouissance, aucune indemnité d’occupation ne pouvait donc lui être réclamée par ses frères.

Pour en savoir plus sur l'indemnité d'occupation qui peut être due par un indivisaire : voir Mémento Patrimoine n° 23221.

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Aller plus loin


Mémento Comptable 2023
patrimoine - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Comptable 2023

La réglementation comptable en un seul volume
199,00 € TTC
Mémento Sociétés civiles 2023
patrimoine - Mémentos, Ouvrages et Revues

Mémento Sociétés civiles 2023

Le mode d’emploi des SCI, SCPI, SCP, SCM, GAEC…
169,00 € TTC